LE PEUPLE

Pour un monde égalitaire des droits dans un environnement sain et prospère

Portraits des femmes : Safi Mushengezi Alliance, la protectrice acharnée de l’environnement

Née à Kaziba dans le territoire de Walungu au Sud-Kivu en République Démocratique du Congo (RDC) le 2 février 1980, Safi Mushengezi Alliance est responsable de l’association sans but lucratif appelée Femme et Développement Sain pour un Développement Durable(FESDD).

Créé en Mai 2017, cette organisation œuvre principalement dans l’évacuation des déchets ménagers, leur valorisation ainsi que le reboisement. Tout part de son expérience d’une dizaine d’années acquise dans une structure dénommée programme de gestion des déchets ménagers dans la ville de Bukavu toujours au Sud-Kivu.

Mushengezi décide ainsi avec deux autres personnes de mettre sur pied la FESDD. Cette mère de 7 enfants se fixe ainsi l’objectif de servir fidèlement ses clients qu’elle sensibilise pour l’adhésion porte à porte, un service qui lui rapporte 5 USD le mois par abonné après les évacuations hebdomadaires.

Elle se charge de ce fait à évacuer prêt de 4 camions des déchets par semaine dans les entités dans lesquelles elle est basée. Dans sa procédure, les jeunes collecteurs des déchets de son organisation foulent les ménages des clients pour y prendre les immondices.

Ces derniers, les embarquent dans des camions pour les déverser à Mudaka à prêt de 14 Km de la ville de Bukavu pour la valorisation en engrains organiques et cela grâce à l’appui de son partenaire International Institute of Tropical Agriculture (IITA).

Issue de Mushengezi Jonas et Munyerenkana Justine, Safi Alliance dit avoir choisi ce secteur pour contribuer tant soit peu à l’assainissement ainsi qu’à la conservation de la nature, des facteurs clés du développement.

Ce métier lui permet ainsi d’être indépendante, diminuer le taux de chômage et d’apporter un plus pour ce développement.

Cette habitante de l’avenue Kibombo au quartier Ndendere à Bukavu, avoue cependant que tout n’est pas rose dans ces attributions. En terme de défis, Madame Safi cite par exemple l’inconscience des certains clients qui n’honorent pas leurs dus après avoir bénéficié du service, le manque des outils et engins de travail souhaités.

A cela s’ajoute le manque du dépotoir en ville. Elle est ainsi, affirme-t-elle, obligée à supporter des coûts supplémentaires de location des camions pour atteindre Mudaka.

Épouse, Mère et responsable d’entreprise est-ce une tâche facile ?

Cette femme la quarantaine révolue affirme que tout tourne autour d’une gestion rationnelle de temps. Planifier sa journée en fonction des responsabilités familiales et professionnelles est la meilleure façon de s’en sortir et surtout de rester équilibrée.

Safi Mushengezi Alliance décrite en une femme déterminée à atteindre ses objectifs avoue que les seules valeurs fortes à ses yeux demeurent l’honnêteté, le travail et le respect de temps.

Enfin, le bien-être familial étant fait des contributions des hommes et femmes, cette dernière souhaite voir toutes les autres femmes en activité pour se rendre utiles d’abord à elles-mêmes mais aussi et surtout à toute la communauté.

 

Joyce KALUMUNA

Le Peuple

This is the heading

Vous pouvez participer à l'action de LE PEUPLE à travers une donation

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *