LE PEUPLE

Pour un monde égalitaire des droits dans un environnement sain et prospère

Portraits des femmes : Nicole Menemene, la Congolaise qui valorise les déchets plastiques

Nicole Menemene est la fondatrice de Plastycor, est une entreprise sociale engagée dans le recyclage et la valorisation des déchets plastiques en République démocratique du Congo. En collectant les déchets plastiques dans les rues, les caniveaux et les lacs, Plastycor donne une nouvelle vie à ces matériaux polluants.

Nicole Menemene âgée de 30 ans elle crée son entreprise en décembre 2019. Tout est parti d’un simple constat. Lors de ses balades, elle constate amèrement que les déchets plastiques envahissent le lac Kivu et bouchent les caniveaux, détruisant l’environnement. L’idée de recycler ces déchets pour leur donner une nouvelle vie est ainsi née.

A Bukavu, Nicole Menemene s’entoure d’un réseau local, composé essentiellement de jeunes, qui l’aide dans le ramassage des déchets plastiques (bouteilles en plastique, sachets plastiques, bidons…). Après la collecte, place à la transformation : bouquets de fleurs, tableaux artistiques, fauteuils, étagères, paniers multi-usage, murs avec et sans maçonnerie. La liste des produits issus de la valorisation de ces déchets est longue. Nicole Menemene et son équipe font preuve de créativité et d’innovation pour les réinventer. En 2020, elles ont pu valoriser, de manière artisanale, 18.000 bouteilles plastiques, surtout dans la construction d’une maison à Bukavu.

« J’étais révoltée de voir les gens garder leurs déchets dans leurs sacs mais lorsqu’ils arrivaient à Bukavu, ils les jetaient sur la route. Cela m’énervait », dit-elle.

Grâce aux déchets plastiques collectés, elle et toute son équipe transforment certains déchets en bouquets de fleurs et en tableaux artistiques. Avec les bouteilles en plastique, Nicole fabrique des fauteuils, des étagères, des paniers multi-usage, des murs avec et sans maçonnerie etc. Ces productions sont achetées par des individus mais aussi par des organisations qui sont dans le besoin.

 

En 2020, environ 18.000 bouteilles plastiques ont été mises en valeur par Plastycor dans la construction d’une maison dans le village de Katana situé à environ 43 kilomètres de la ville de Bukavu.

Pour réaliser toutes ces œuvres, Nicole collabore avec des jeunes filles et garçons de différents quartiers de Bukavu.

« J’aime beaucoup m’entourer des jeunes. Ils sont vraiment dynamiques et créatifs. Alors, j’ai trouvé que c’était plus facile pour moi de travailler avec les jeunes, avec lesquels je peux communiquer facilement », raconte Nicole Menemene.

A ce jour, Nicole travaille encore d’une manière artisanale. Cela ralentit sa production d’autant plus que son entreprise n’a pas encore de gros moyens pour se procurer les machines. Depuis le début de l’année 2022, son entreprise a collecté au moins trois tonnes de déchets plastiques.

Elle appelle le gouvernement congolais à accompagner les jeunes entrepreneurs. Elle appelle également la population à adopter un comportement responsable en évitant de jeter les déchets dans la rue et en achetant les produits recyclés fabriqués localement. La ville de Bukavu n’en sera que plus belle.

Innovation sans Limite

Nicole et son équipe continuent de repousser les limites de la créativité pour réinventer les déchets plastiques. Plastycor a pour objectif d’étendre ses activités pour un impact encore plus important dans la préservation de l’environnement.

This is the heading

Vous pouvez participer à l'action de LE PEUPLE à travers une donation

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *