LE PEUPLE

Pour un monde égalitaire des droits dans un environnement sain et prospère

Portraits des femmes : A la rencontre de Jolly Kamuntu,une référence pour la jeunesse !

«Travailler plus pour être le meilleur dans tout ce que l’on entreprend»,Cette citation résume mieux la vision et le désir de mieux faire de Jolly Kamuntu, une dame au caractère tenace auréolée d’un courage sans mesure toujours au service de sa nation. Vôtre journal dresse le portrait de cette dame qui inspire plus d’un jeunes croyant au changement positif grâce à l’autonomie pour participer au développement du pays.

Engagée depuis plusieurs années pour une société plus égalitaire, diplômée en droit public de l’Université Officielle de Bukavu avec plusieurs formations connexes dans le leadership à impact stratégiques dans la prestigieuse Université de Yale aux Etats-Unis, l’ancienne journaliste vedette à la Radio Maendeleo, coordinatrice de l’organisation non gouvernementale Karibu Jeunesse Nouvelle « KJN » œuvrant pour la promotion du leadership et l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes, une dame aux allures des grands car ayant gravis presque tous les échelons de la hiérarchie dans sa vie professionnelle

Au teint clair et toujours souriante madame Jolly Kamuntu est née à Bukavu dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo, issue d’une famille modeste de huit en enfants dont elle est la cadette Jolly Kamuntu renseigne qu’elle a entamé le métier de journalisme par passion car depuis son enfance elle rêvait de devenir journaliste

Le Journalisme, une profession exercée par passion !

Dès les premiers heures dans le monde académique, Jolly Kamuntu prestait en bénévole à la Radio Maria qui venait d’ouvrir les portes en ville de Bukavu avant d’être recrutée par la Radio Maria Mondiale comme collaboratrice externe avant d’intégrer la production.

«Pendant que j’étais à l’Université il y avait la radio Maria la radio de l’église catholique qui avait annoncé l’ouverture des ses portes et qui demandait à ce que les jeunes se fassent recruter pour commencer les premières émissions et pour moi c’était une opportunité de faire le métier du journaliste qui me tenait à cœur et en étant à l’université je suis allé déposer ma candidature à radio Maria comme bénévole»

«j’ai été promue comme chef de programme et information de la Radio Maendeleo et c’était une première parce que depuis la création de la radio aucune femme n’avais jamais occupe ce post car la femme qui était là elle était la rédactrice en chef et elle déjà parti ;après cette promotion que moi j’appelé une promotion liée à la méritocratie mais pas une faveur que j’avais reçue mais le fruit de mon travail que je faisais avec professionnalisme et abnégation courage et sacrifice aussi ; Au bout de deux ans comme chef de programme j’ai également étais promue comme directrice de la radio car le directeur qui était là avait embrassé la carrière politique et en principe c’est le chef de programme qui devrait le remplacer »

 

Quel regard sur le métier de journaliste au sud Kivu

 

Même si elle ne se trouve presque plus dans les médias Joly Kamuntu suit de près ce qui se passe dans ce métier qui est aussi le sien, elle pense que les médias ont considérablement évolué en ce qui concerne le traitement de l’information vue le pluralisme médiatique :

 

« Je pense que c’est pas une mauvaise choses qu’on ait un pluralisme médiatique parce que quand nous on avait commencé c’était ça le rêve car vous vous rappelait que les années 1990 ont avait seulement la RTNC qui avait le monopole de l’information et dans cette situation l’information était bouffée car tout le monde n’avait pas la porte ouverte à l’Orzt actuellement Rtnc pour moi la prolifération de médias ne pas un problème à condition que les journalistes soient formés en respectant l’éthique et la déontologie du journaliste congolais »sa-t-elle renchérit.

 

This is the heading

Vous pouvez participer à l'action de LE PEUPLE à travers une donation

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *